le courlieu du Bailly

chroniques et notes de la Cie Histoirenscène
 
PortailAccueilGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 petite interrogation culturelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: petite interrogation culturelle   Lun 1 Fév 2010 - 15:47

bonsoir tout le monde..

c'est bientôt la chandeleur... et de mon souvenir, cela vient de la fête des chandelles...
mais quelqu'un saurait me dire l'origine de cette fête? et ce qui était fêté à l'origine...

à moins que les crêpes soient une très vieilles recettes....

merci pour vos "lumières" sunny

à très bientôt...

Dame Sybille
Revenir en haut Aller en bas
le Bailly
Bailly
Bailly
avatar

Nombre de messages : 902
Age : 62
Localisation : PROVENCE (13)
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: la chandeleur   Mar 2 Fév 2010 - 4:49

CHANDELEUR, CA VIENT DE CHANDELIER ?
Oui, ou plutôt de chandelle. Une fois de plus, - rattachée maintenant aux festivités qui entourent la Nativité - la fête de la Chandeleur est liée à la LUMIERE. Mais aussi à la PURIFICATION, la FECONDITE, la PROSPERITE, toujours très proches dans les croyances et traditions.
D'ABORD LES ROMAINS
A l'époque romaine, on fêtait à cette date, vers le 15 février, le dieu de la FECONDITE Lupercus au cours des Lupercales, Lupercalia, jours de la fertilité, car c'était le début de la saison des amours chez les oiseaux ! et nous verrons par ailleurs qu'un certain Valentin, opposé aux romains, a son mot à dire le 14 février…
ENCORE LES CELTES !
Ensuite, il faut rappeler que l'on trouvait un rite lié à la PURIFICATION chez les Celtes, encore eux, ceux qui craignaient tant le noir et le froid au soir de la grande nuit d'Halloween. A l'inverse, l'hiver tirait à sa fin en février : la fête d'Imbolc le 1er février (à noter qu'ils avaient à nouveau un jour d'avance sur la fête catholique !) était fête de la purification de l'eau, pour s'assurer fertilité et fécondité avec le retour de la vie en cette fin d'hiver
ENSUITE LA NAISSANCE DE JESUS
Là tout se complique et beaucoup de catholiques ne savent plus trop de quoi il s'agit. Car le 2 février est officiellement aujourd'hui la "Purification de la Vierge". Mais Dieu a préservé Marie du péché originel, alors pourquoi cette purification?
En fait Marie se sait simple mère et elle est juive. Elle se conforme donc tout simplement à la loi de Moïse, car selon les rites hébraïques, la mère doit se présenter au temple avec son enfant nouveau-né. Jésus, enfant juif, est présenté au Seigneur au temple par ses parents 40 jours après sa naissance. On fait le sacrifice de tourterelles ou de petits pigeons. Quoi qu'il en soit, Marie rencontre Saint Siméon qui prophétise devant elle le destin tragique de son fils. Lui qui jusque là n'était que la lumière du monde, le messie tant attendu.

_________________
Semper Valens, semper primum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoirenscene.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: petite interrogation culturelle   Mer 3 Fév 2010 - 10:08

Pour ma part, j'ai ce reste d'éducation pieuse :

la Chandeleur est le jour de la présentation de Jésus au Temple et à la communauté juive ; il marque son entrée dans la vie spirituelle et religieuse, d'où la "lumière" (candela en latin) par opposition à la naissance biologique, terrestre.
C'est effectivement 40 jours après la naissance puisqu'il était considéré qu'après cette période, la mortalité infantile chutait notablement.

Voilà, servitablement vôtre !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: merci   Ven 5 Fév 2010 - 7:19

Messires je vous remercie de vos réponses si promptes et de m'avoir éclairée de vos connaissances...
Revenir en haut Aller en bas
le Bailly
Bailly
Bailly
avatar

Nombre de messages : 902
Age : 62
Localisation : PROVENCE (13)
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: petite interrogation culturelle   Ven 5 Fév 2010 - 7:25

c'est toujours un plaisr, diantre !

_________________
Semper Valens, semper primum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoirenscene.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: petite interrogation culturelle   Mar 22 Nov 2011 - 15:18

Puisqu'on parle d'expression et de culture.
Est ce que vous savais d'ou viennent celles ci:
Faire la queue
Tirer le bon numero


et qui a invente le crayon de papier avec la plombagine?

A vos claviers ;-)
Revenir en haut Aller en bas
le Bailly
Bailly
Bailly
avatar

Nombre de messages : 902
Age : 62
Localisation : PROVENCE (13)
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: petite interrogation culturelle   Mer 23 Nov 2011 - 0:40

"Faire la queue" ne serait-ce pas une expression lancée par Robespierre qui passait sous la guillotine ?

Quant à "Tirer le bon numéro" c'est une expression du XVIIIè siècle en rapport avec le fait de pouvoir se faire remplacer pour ne pas partir en guerre grâce à un tirage au sort..(Le service militaire n'existait pas encore..n'est-ce point ça ?)..

Allez mon bon Prévôt..Dis nous tout !

_________________
Semper Valens, semper primum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoirenscene.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: petite interrogation culturelle   Mer 23 Nov 2011 - 3:23

Pour ce qui est du bon numéro c'est a peu près ça.
Donc comme tu le dis c'était pour aller a la guerre et celui qui tirai le bon numéro partait plus tôt en Inde ou Madagascar ou autre...

Faire la queue: Origine ces au moins a partir de Vauban c'est a dire a partir du moment où les gens on était en casernement.
A l'époque les homme d'armes avaient la queue de cheval tressé et ne pouvant le faire seul ils s'alignaient les uns derrière les autres sur un banc pour faire la queue.

Je vous aide un peu pour l'inventeur de la plombagine: c'est un officier militaire du génie qui la inventé sous Napoléon...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: petite interrogation culturelle   Jeu 24 Nov 2011 - 13:30

Oups j'aurai du poser ma question différemment.

Qui à inventé le crayon de papier tel que nous le connaissons?

A vos recherche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: petite interrogation culturelle   Dim 27 Nov 2011 - 7:12

Pour la réponse c'est Nicolas-Jacques Conté qui a inventé le crayon que nous connaisson et tout le monde a déjà utilisé un de ces crayons...

Pour un peu plus de renseignement je mets a votre disposition un petit lien qui expliquera un peu plus en détail ce personnage et ce qu'il a pu faire ou inventer...

Bonne lecture à tous

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas-Jacques_Cont%C3%A9
Revenir en haut Aller en bas
le Bailly
Bailly
Bailly
avatar

Nombre de messages : 902
Age : 62
Localisation : PROVENCE (13)
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: petite interrogation culturelle   Dim 27 Nov 2011 - 8:27

intéressant bien que l'on ne soit plus dans nos siècle d'évocation, mais j'aurais pensé que le crayon oou tout au moins la mine de carbonne aurait été inventée bien plus tôt..Comme quoi !..La culture est bien vaste et le monde petit !

_________________
Semper Valens, semper primum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoirenscene.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: petite interrogation culturelle   Dim 27 Nov 2011 - 8:48

Qui dit culture dis toutes époque... Very Happy

Mais pour une période qui nous conserne un peu plus et un domaine pour lequel je travail, connaissez vous les obligations des ribaudes entre le XIII éme et le XV éme.
Je n'est pas la date précise en tête c'est pour ca que je reste un peu vague...

Revenir en haut Aller en bas
le Bailly
Bailly
Bailly
avatar

Nombre de messages : 902
Age : 62
Localisation : PROVENCE (13)
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: petite interrogation culturelle   Dim 27 Nov 2011 - 10:47

J'en connais une, c'était l'obligation de porter les seaux d'eau en cas d'incendie..

_________________
Semper Valens, semper primum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoirenscene.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: petite interrogation culturelle   Lun 28 Nov 2011 - 1:01

C'est cela même Bailly...

Depuis le 8 décembre 1472, un arrêté des autorités de la ville précise en effet que le bourreau est le protecteur des femmes galantes; il doit donc s'assurer qu'elles remplissent bien les obligations auxquelles elles sont astreintes par les règlement de la ville en cas d'"effroy"

C'est pour la ville d'Amiens

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: petite interrogation culturelle   Lun 28 Nov 2011 - 1:09

Je pense que oui mais je te pose quand même la question...
Connais tu l'histoire du bal des ardents?
Pour la date c'est 1392 au Château de Saint-Pol à Paris.
Revenir en haut Aller en bas
le Bailly
Bailly
Bailly
avatar

Nombre de messages : 902
Age : 62
Localisation : PROVENCE (13)
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: petite interrogation culturelle   Lun 28 Nov 2011 - 1:25

Oui terrible bal au XIVè siècle qui fut donné par Charles VI à l'occasion d'une "Momerie" et qui se tranforma en tragédie à l'issue de laquelle la folie du Roi s'amplifia d'ailleurs !

pour ceux qui veulent en savoir plus: http://fr.wikipedia.org/wiki/Bal_des_ardents

_________________
Semper Valens, semper primum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoirenscene.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: petite interrogation culturelle   Mar 1 Mai 2012 - 20:14

D'ou vient l'expression "A brûle pourpoint"?

Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
le Bailly
Bailly
Bailly
avatar

Nombre de messages : 902
Age : 62
Localisation : PROVENCE (13)
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: petite interrogation culturelle   Mer 2 Mai 2012 - 1:07

c'est un "franc parler" expression issue certainement du XIV ou XVè siècle quand on tirait à bout portant sur un homme vêtu d'un pourpoint au risque de brûler le vêtement assurément..suis-je proche ? Rolling Eyes

_________________
Semper Valens, semper primum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoirenscene.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: petite interrogation culturelle   Mer 2 Mai 2012 - 2:17

Tu en es trés proche Bailly...

Je joins l'explication trouver ainsi que le site:

"Le pourpoint était, du XIIIème au XVIIème siècle en Europe, la partie de l'habillement masculin qui couvrait le corps depuis le cou jusqu'au dessous de la ceinture. Les parties métalliques des armures étaient elle aussi attachées par-dessus un pourpoint, fait de cuir épais.

"Tirer à brûle-pourpoint" signifiait tirer à bout portant. Le fait de faire feu alors que le canon de l'arme était directement en contact avec l'habit (le pourpoint) brûlait celui-ci. Il faut garder à l'esprit qu'à l'époque les armes fonctionnaient avec de la poudre directement intégrée dans la chambre de l'arme, et que de ce fait les risques de brûlure et d'explosion en contact direct avec la poudre étaient fréquents.

Le sens d'origine (à bout portant) a évolué pour aboutir à une valeur plus temporelle. Aujourd'hui, c'est le caractère abrupt d'un acte qui peut ainsi être désigné. Le lien avec le sens d'origine (de très près) pourrait s'appuyer sur l'idée que lorsqu'on peut tirer sur quelqu'un à bout portant, c'est que la victime est entièrement prise à l'improviste et n'a pas vu le coup venir.

De nos jours on utilise souvent l'expression pour mettre l'accent sur une intervention surprenante, à laquelle on n'a pas eu le temps de se préparer (poser une question, aborder un sujet à brûle pourpoint)"


www.francparler.com


A tous bonne lecture...


Revenir en haut Aller en bas
Prévôt
Prévôt seigneurial
Prévôt seigneurial
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 32
Localisation : St SERIES (34)
Date d'inscription : 01/09/2012

MessageSujet: Re: petite interrogation culturelle   Dim 14 Oct 2012 - 3:23

Tiens une expression ou citation que l'on m'a sorti y a pas longtemps et je n'est pas encore cherché l'origine si quelqu'un peu me renseigner (même si je pense pas qu'elle soit ancienne):

"Un gentleman est un loup patient"

_________________
"La peur est plus tranchante qu'aucune épée"

"Si vis pacem para bellum"

"Ars longa, vita brevis, occasio praeceps, experimentum periculosum, iudicium difficile"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: petite interrogation culturelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
petite interrogation culturelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite interrogation
» Mes vendanges, c'est ma petite scène d'automne !
» [Blybe Basaak] Mélissandre petite Hippie (MAJ premier post)
» Petite grange au 1/18
» Housse anti-pluie pour ma petite caméra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le courlieu du Bailly :: le courlieu quotidien :: Anecdotes expressions et citations-
Sauter vers: